Epilation laser & Épilation définitive

Epilation laser alexandrite et Epilation laser yag

L'épilation laser est la meilleure technique pour se débarrasser durablement d'une pilosité indésirable. L'épilation laser est réalisée avec un laser alexandrite pour les peaux claires et avec un laser Yag ou une diode pour les peaux mates ou colorées. L’épilation laser nécessite en général 6 à 10 séances pour obtenir une réduction satisfaisante et durable de la pilosité.

Auteur : Dr Philippe Abimelec
Mise à jour scientifique : mars 2013
Vote :  
 335 avis

VOS QUESTIONS SUR L’EPILATION LASER

Comment le poil est-il détruit par le laser d’épilation définitive ?

Le laser émet une lumière invisible qui traverse la peau sans l’abîmer, elle est ensuite absorbée par les pigments du follicule pileux et se transforme en chaleur qui endommage la racine du poil.

La technique d’épilation définitive au laser est-elle sûre ?

L’épilation par laser est une méthode efficace qui a fait ses preuves. Le laser est un appareil médical dont le réglage précis, en fonction de la peau de chaque patient, est le garant d’un traitement efficace. Le respect des règles et des précautions sont toutefois essentiels pour un traitement sûr.

Faut-il faire un bilan de santé avant une épilation laser ?

Dans certains cas, l’excès de pilosité peut révéler un dysfonctionnement hormonal. L’hirsutisme est le développement excessif du système pileux. La pilosité est un facteur génétique qui varie en fonction de l’origine ethnique, les femmes méditerranéennes ou asiatiques ont une pilosité plus développé que les familles du nord de l’Europe. Pour parler d’hirsutisme, il faut donc considérer le niveau de pilosité familiale « normal », si elle est abondante- on parle d’hypertrichose ethnique. Le médecin recherche une pilosité excessive de la moustache, des favoris, des zones autour des seins et de la ligne blanche. L’hirsutisme peut s’accompagner d’une irrégularité des règles (absentes certains mois), d’une peau ou de cheveux gras, d’une acné voire d’une chute de cheveux. L’association de ces signes peut se rencontrer dans le cadre du syndrome des ovaires polykystiques ou d’un déficit en 21 hydroxylase qui doivent être recherchés par un bilan hormonal et une échographie des ovaires.

Qui réalise l’epilation définitive au laser ?

La séance d’épilation définitive au laser est réalisée par le médecin, il règle le laser épilatoire  en fonction de votre peau et réalise le balayage.

Quelles sont les techniques habituelles d’épilation ?

Rasage
Le rasage est la méhode la plus simple, elle est fastidieuse et doit être réalisée presque quotidiennement.
Epilations mécaniques
– Epilation à la pince
L’épilation à la pince n’est concevable que pour épiler de petites zones du corps. Les méthodes d’épilation manuelle comportent un risque de voir pousser les poils sous la peau et d’entraîner ainsi la formation de « boutons » rouges qui démangent. Ces folliculites sont ensuite difficile à traiter.
– Epilation à la cire
Cette méthode ancestrale doit être répétée toutes les deux semaines, il existe un risque de brûlure, de poils incarnés et d’infection si la cire n’est pas jetable.
– Epilation chimique
Les crèmes et mousses aux thioglycolates sont efficaces et sans danger si elles sont convenablement utilisées. Il existe un risque de brûlure caustique si la durée d’application n’est pas respectée en fonction des zones du corps. Nous ne conseillons pas les épilations chimiques avec les substances dérivées de la soude, le produit est malodorant et les risques sont plus grands.
Epilations « dites » définitives
– Epilation électrique
Jusqu’alors, l’épilation électrique était la seule méthode permettant une élimination prolongée des poils disgracieux. Le médecin fait pénétrer dans chaque orifice de poil une très fine aiguille et « coagule » uniquement le bulbe de celui-ci. Le procédé est efficace, mais très long et fastidieux, les traitements se poursuivent souvent pendant plusieurs années. Cette technique est maintenant délaissée au profit de l’épilation définitive au laser. Néanmoins le laser dépilatoire ne permet pas d’éliminer les poils blancs qui restent une bonne indication de cette technique.
– Epilation par électrolyse
Cette technique utilisée dans les pays anglo-saxons, est peu connue en France, son efficacité est comparable à l’épilation électrique pratiquée en France.

Quelle est la différence entre l’epilation laser et les autres méthodes d’épilation ?

L’épilation laser permet tout à la fois de traiter rapidement une large surface, de provoquer une dépilation plus longue et d’altérer progressivement la repousse des poils.

L’épilation laser est-elle définitive ?

On parle plus volontiers d’épilation de longue durée avec réduction du nombre de poils et de leur diamètre. Ainsi, après chaque séance et en fonction des zones, on observe une dépilation de plus en plus longue (4-6 semaines au début et plusieurs mois après quelques séances) et de plus en plus marquée, avec une miniaturisation des quelques poils qui subsistent. Au total, après plusieurs séances d’épilation laser, la dépilation est pratiquement complète.

Tout le monde peut-il faire une épilation au laser ?

L’épilation laser est possible pour les hommes comme pour les femmes, pour toutes les localisations, dans un but esthétique ou thérapeutique (folliculite, poils incarnés de la barbe).

Les peaux colorées nécessitent des précautions particulières ou l’utilisation d’un laser spécial (peau mate ou noire). Les poils clairs ou blancs ne sont pas altérés par les lasers d’épilation actuels.

L’épilation laser est en général contre-indiqué chez les enfants car celle ci est un peu douloureuse et que le nombre de séances est imprévisible. Néanmoins, en cas d’hirsutisme socialementt invalidant, une épilation définitive au laser peut parfois être envisagé.

Quelles sont les précautions à prendre avant une épilation au laser ?

Il faut impérativement se protéger du soleil dans les semaines qui précèdent une épilation au laser, car une peau bronzée contre-indique le traitement. Les patients qui prennent des médicaments doivent le signaler, car certains réagissent à la lumière, et doivent remettre le traitement à plus tard.

La zone à traiter doit être rasée vingt quatre heures avant la séance.

Quelles sont les précautions à prendre après une epilation laser ?

Il vous sera conseillé une crème hydratante et antirougeurs pour les heures qui suivent le traitement. L’exposition solaire est contre-indiquée, un écran solaire doit être utilisé en cas de climat ensoleillé.

Quelle sont les risques et les complications de l’épilation définitive laser ?

L’épilation laser est un traitement sûr, mais des effets secondaires, le plus souvent temporaires, sont possibles. Les effets indésirables comportent des marques plus foncées ou plus claires dont le risque est accru avec les couleurs de peau foncées ou a fortiori bronzées.

La survenue d’une brûlure superficielle n’est pas rare, elle se traduit par de petites « croûtelles » qui disparaissent en trois à cinq jours.

Les complications telles que brûlure profonde ou surinfection sont rares, les cicatrices sont exceptionnelles.

Des troubles de la pigmentation : hyperpigmentation (peau plus foncée que la normale) ou hypopigmentation (peau plus claire que la normale) peuvent survenir dans les semaines suivant le traitement mais sont presque toujours réversibles. Une pigmentation prolongée est parfois possible, particulièrement sur les peaux foncées.

Des repousses paradoxales ont été notées, notamment sur les joues (pommettes, favoris) lors du traitement d’un duvet.

Une repousse de poil paradoxale (indique la possibilité d’une pousse de poils en bordure de la zone épilée – cet effet secondaire est plus fréquent chez les patients à peau mate et sur certaines zones comme les pommettes, la face antérieure du cou, le bas des favoris, les mamelons, les seins ou les épaules chez la femme).

L’épilation laser est parfois moins efficace sur le front ou sur la nuque.

L’épilation laser est-elle douloureuse ?

Le traitement comporte une série d’impulsions qui s’accompagne d’une sensation de picotement et de brûlure légère. On peut comparer la sensation du traitement à celle que l’on ressent si l’on prend une série de coups avec un élastique. La plupart des patients tolèrent ce traitement sans anesthésie. Les patients qui le désirent peuvent bénéficier d’une anesthésie topique par une crème (EMLA). Dans les minutes qui suivent le traitement, la peau de la région traitée devient rosée, les patients ont la sensation d’un coup de soleil pendant une ou deux journées.

Quelle est la durée d’une séance d’épilation laser ?

Chaque impulsion du laser d’épilation traite une surface d’environ deux centimètres carrés qui contient une dizaine de poils. La durée des séances d’épilation laser varie en fonction de la zone que l’on souhaite traiter. L’épilation de petites zones, comme la lèvre ou le maillot, demande quelques minutes, alors que le traitement d’une grande surface, comme une jambe ou une cuisse, requiert vingt à cinquante minutes.

Quelle sont les suites immédiates de l’épilation définitive laser ?

Les suites de l’épilation définitive au laser sont marquées par une rougeur, une sensation de chaleur et un discret gonflement à la base des poils, d’une durée variable de un quart d’heure à deux heures.
Dans les trois à cinq jours suivant la séance on pourra noter « l’éjection des poils traités ». Cette phase peut durer jusqu’à 10-15 jours.

Combien de séances d’épilation laser seront nécessaires ?

Plusieurs séances sont nécessaires pour réduire fortement la pilosité. Selon les données actuelles, on estime qu’il faut 4 à 12 séances (balayages ou passages) sur chaque zone à épiler (en fonction des zones, du sexe, de l’âge, de la couleur de la peau, de la pilosité initiale et des résultats escomptés). Les séances de traitement sont éventuellement suivies d’un traitement d’entretien annuel pour un résultat optimal. Pour une pilosité brune sur une peau claire, les études montrent que de 80 à 90 % des poils ne repoussent pas après un traitement bien conduit.

Le nombre de séances nécessaire se réduit avec l’âge, inversement les patients plus jeunes ont souvent besoin de plus de séances. Si la peau est foncée (mate) le nombre de séances sera aussi plus important.

Pour obtenir les résultats désirés, il faut généralement de cinq à sept séances pour les demi-jambes, le maillot et les aisselles, elles sont réparties sur huit mois à deux ans. Il faudra davantage de séances pour les autres zones du corps (cuisses, bras, etc.), généralement entre dix et douze. L’épilation du visage peut nécessiter jusqu’à 15 séances, mais seules certaines zones sont habituellement traitées (car les pommettes, le front et le bas des favoris sont généralement déconseillés).

Une estimation plus précise du nombre de séances est donnée lors de la consultation préalable qui est indispensable. Elle dépend surtout de la zone traitée, de l’âge, du sexe et de la couleur de la peau mais aussi des résultats escomptés.

Le nombre de séances nécessaires est plus important chez les femmes jeunes avant l’âge de 25 ans, chez celles qui présentent un problème hormonal (ovaires polykystiques), ou chez celles qui ont interrompu leur traitement antiandrogène (androcur®, diane®, jasmine®, aldactone®). Les hommes et les patients à peaux foncées nécessitent aussi plus de séances pour un résultat satisfaisant. Enfin, l’épilation de certaines zones (front, cou, favoris, pommette) peut nécessiter un grand nombre de séances (indéterminé).

  Nombre de séances d’épilation laser à prévoir chez une femme de 25 à 35 ans (indicatif)
Visage 8 à 10 séances
Lèvre supérieure 8 à 10 séances
Menton 8 à 10 séances
Avant-bras 4 à 7 séances
Dos 8 à 10 séances
Aisselles 5 à 7 séances
Maillot 5 à 7 séances
Cuisses 8 à 10 séances
Jambes 5 à 7 séances

Quels sont les délais à prévoir entre les séances d’epilation laser ?

Il faut prévoir un intervalle de trois à quatre semaines entre la première et la seconde séance d’épilation laser. Un intervalle de huit semaines es généralementrecommandé entre la seconde et la troisième séance. A partir de la troisième séance d’épilation laser, un intervalle de onze à douze semaines est le plus souvent adapté. En pratique, on peut faire la séance suivante lorsque de la repousse des poils est visible. Si l’on souhaite augmenter l’intervalle entre deux séances, l’utilisation d’une crème anti repousse de poils est possible, celle-ci vous sera prescrite à votre demande.

Ci-dessous, le tableau donne des indications le nombre de séances à prévoir pour obtenir de bons résultats. Le nombre de séances peut être nettement plus important dans les zones pileuses sous dépendance des hormones mâles, en particulier chez l’homme.

Quelles sont les contre indications de l’épllation définitive au laser ?

Les principales contre-indications de l’épilation laser sont l’exposition récente au soleil (les deux mois précédents) ou aux ultra-violets, la prise d’activateurs de bronzage et l’application d’autobronzants. Les médicaments dit photo-sensibilisants intéressent en général les rayonnement ultraviolets et n’interfèrent donc pas avec le rayon laser qui a une autre longeur d’onde.

Quels lasers sont utilisés pour l’épilation définitive ?

Nous utilisons un lasers alexandrite 755nm pour les peaux claires et un lasers Yag 1064 nm pour les peaux foncées- ces appareil sont à notre avis les plus performants et les plus sûrs. La qualité des lasers utilisés est importante pour la sécurité du traitement et l’optimisation des résultats, les lasers épilatoires des grandes marques (Candela, Cynosure, Dekka, Luménis) sont en général plus fiables. Les lasers diodes sont aussi très performants (Luménis). Les lampes intenses et pulsées sont généralement beaucoup moins efficaces, ce d’autant que la qualité de ces appareil est très variable. Les lampes intenses et pulsées sont à considérer comme des épilateurs de longue durée.

L’utilisation d’un refroidissement performant est indispensable à un traitement de qualité car il permet d’augmenter la puissance de l’appareil, d’améliorer la qualité des résultats et de réduire la fréquence des complications. La plupart des lampes intenses et pulsées que l’on trouve dans les salons d’esthétiques ne possèdent pas de sytème de refroidissement.

Quels est l’intérêt des épilateurs lasers pour la maison ?

Plusieurs marques proposent des lampes intenses et pulsées (lampes flash) ou des épilateurs au laser pour la maison. A notre connaissance, il n’y a pas d’épilateur laser distribué en France à l’heure actuelle.

Ces appareils ont des puissances bien moindres que les lasers professionnels et ne possèdent pas de refroidissement – ceci oblige des traitements plus « légers » et donc moins efficaces (nombre de séances augmenté). La surface traitée et la vitesse de traitement sont très réduites- il est donc impossible de traiter de grandes surfaces.

Les appareils fiables coûtent plus de 1000 €.

Au total, les appareils fiables offrent la possibilité d’une épilation de longue durée pour de petites zones (aisselles, maillot), ils sont un complément intéressant à l’épilation professionnelle.

Quelles méthodes permettent d’optimiser l’efficacité des séances laser ?

Traitement hormonal
Un traitement hormonal adapté est prescrit chez les femmes qui présente un désordre hormonal avéré, mais parfois aussi chez celles qui présentent une acné associée à l’hirsutisme – l’acétate de cyprotérone est alors associé à une pilule qui comporte un progestagène adapté (drospérinone, acétate de cyprotérone). Une contraception adaptée permet aussi de ralentir la pousse des poils chez les femmes qui n’ont pas de trouble hormonal (Jasmine, jasminelle).

Crème anti repousse de poil – Vaniqa.

L’utilisation d’une crème à base d’eflornithine (Vaniqa®) permet d’optimiser les séances laser et d’augmenter l’espace entre les séances. L’application de cette crème matin et soir, permet de ralentir la pousse des poils. Ce traitement est surtout intéressant pour l’hypertrichose du visage.

L’épilation laser est-elle prise en charge par la Sécurité sociale ?

L’épilation laser n’est le plus souvent pas prise en charge par l’assurance maladie. Une entente préalable peut être demandée quand il existe une pilosité excessive provoquée par une maladie (maladie endocrinienne) ou la prise d’un médicament (cyclosporine par ex).

Un devis préalable est remis pour tout traitement.

Résultats

epilation laser levre avant traitement
epilation laser levre après traitement
epilation laser maillot avant traitement
epilation laser levre après traitement

Références bibliographiques

1. Tina. S. Alster. Manual of cutaneous laser techniques (Lippincott-Raven, Philadelphia, 1997).
2. David. J. Goldberg. Laser hair removal (Martin Dunitz, London, 2000).

Version imprimable
NOUS SUIVRE