Botox & Anti-rides | Dr Abimelec - Dermatologue - Paris

Botox® - Toxine botulique de type A

Traitement des rides d'expression par injection de Botox®

On parle souvent de Botox® au lieu d'utiliser le terme plus approprié de toxine botulinique de type A. La toxine est notamment utilisée en dermatologie pour le rajeunissement. Elle atténue les rides d’expression, particulièrement les rides du lion, le plissé soleil et les rides du front. Le botox est aussi parfois utilisé pour atténuer les rides du cou, du nez ou celles des lèvres.

Auteur : Dr Philippe Abimelec
Mise à jour scientifique : décembre 2015

Quelles rides peut-on atténuer et traiter avec le botox® (ou toxine botulique A) (Botox®, Vistabel®, Botox®) ?

Les rides d’expression, provoquées par la contraction des muscles, peuvent être traitées par le Botox.

La contraction des muscles du visage crée les mimiques du visage mais provoque à terme des rides d’expression. Les meilleures indications du traitement par le botox sont les rides du lion (rides du froncement, rides verticales, inter-sourcilières ou glabellaires) situées entre les deux yeux, les rides du front et celles de la patte d’oie, au coin des yeux. D’autres rides et plis disgracieux sont parfois traités au niveau du nez, du menton ou du cou.

Le muscle affaibli et relaxé par le botox ne se contracte plus, stoppant ainsi l’évolution des rides d’expression. C’est ainsi que le traitement par Botox les rides et prévient leur formation. Une technique d’injection appropriée permet de respecter les muscles nécessaires à l’élévation des paupières et à l’expression des sentiments pour conserver un visage expressif.

L’utilisation du Botox dans le traitement des rides du pourtour de la bouche est plus délicat car les muscles de cette région sont nécessaires pour parler et s’alimenter.

botox rides

Comment se déroule le traitement par botox ?

Le botox est une poudre blanche que le médecin prépare en y ajoutant une quantité variable de sérum physiologique stérile (eau). Le liquide obtenu est injecté, en très petites quantités, dans la peau ou les muscles, dans la région des rides à traiter. L’aiguille utilisée est très fine et les injections sont à peine douloureuses. Le traitement des rides du lion nécessite 3 à 7 injections, le front 3 à 5 et les rides de la patte d’oie 4 à 6. Les effets du traitement commencent à apparaître dans les 24 à 48 heures qui suivent les injections, l’effet maximum est obtenu après 1 à 4 semaines et dure trois à six mois suivant les patients. L’intervalle entre les traitements est en général de trois à six mois.

Quels sont les praticiens autorisés à utiliser la toxine botulique pour les traitements anti rides ?

En France, les dermatologues, les chirurgiens plasticiens, les chirurgiens spécialistes de la face et du cou et de chirurgie maxillo-faciale sont les seuls médecins autorisés à prescrire les injections de toxine botulique (botox) pour le traitement des rides (Vistabel®).

Quelles sont les contre-indications au traitement par Botox ?

Les patients qui sont atteints de myasthénie ou de sclérose latérale amyotrophique ne doivent pas subir d’injection de botox, de même que les femme enceintes ou qui allaitent. La prise de certains antibiotiques contre-indique l’utilisation de botox.

Quelles sont les précautions à prendre avant les injections de Botox ?

Les patients qui prennent des médicaments doivent le signaler, la prise concomitante de certains médicaments doit être évitée (aminosides). Il ne faut pas prendre d’aspirine ou d’anti-inflammatoires pendant les huit jours qui précèdent le traitement, pour prévenir la survenue de petits hématomes.

Quelles sont les effets indésirables possibles du Botox ?

En général, les effets indésirables s’observent dans les premiers jours qui suivent l’injection et sont transitoires. La plupart des effets secondaires rapportés sont de gravité légère à modérée. Comme pour toute injection, on peut observer une douleur/brûlure/piqûre, un œdème et/ou un hématome lié à l’injection. Un abaissement temporaire de la paupière (ptôsis), la survenue de céphalées, des douleurs du visage, des rougeurs et une faiblesse musculaire locale sont les effets indésirables temporaires les plus fréquents.

Quelles sont les précautions à prendre après une injection de Botox ?

Après une séance d’injection de Botox, il ne faut pas masser, malaxer ou toucher la zone traitée. Il est souhaitable de contracter les muscles de la région injectée quatre fois par minute pendant une heure. Il faut rester debout et éviter toute position où la tête est orientée vers le bas, éviter de s’allonger en particulier. Les transports en avion sont déconseillés dans les trois heures qui suivent le traitement.

Quel est le prix des injections de Botox pour traiter les rides ?

Le tarif d’une séance d’injections de Botox varie de 450 à 600 €.

Quelle est la durée d’un traitement par Botox ?

Les effets du traitement durent trois à quatre mois suivant les patients, les régions traitées et les doses utilisées. Certains patients rapportent un effet dont la durée peut atteindre six à douze mois: il s’agit souvent de sujets qui ont déjà subi plusieurs traitements consécutifs. L’intervalle entre les traitements est en général de trois à six mois.

Peut-ton utiliser le Botox parallèlement à d’autres procédures esthétiques ?

Le traitement par toxine botulique (Botox) peut être utilisé conjointement aux autres techniques esthétiques de rajeunissement du visage comme les traitements exfoliants (peelings chimiques à l’acide glycolique, trichloracétique ou au phénol), le relissage laser (resurfacing), les substances de comblement (acide hyaluronique, Restylane®, Perlane®). L’utilisation combinée de ces techniques permet d’obtenir un résultat optimal et de prévenir la formation de nouvelles rides.

Quels sont les autres indications du traitement par Botox ?

La transpiration excessive (hyperhidrose) est efficacement traité par les injections de toxine botulique (Botox®, Vistabel®) mais n’a pas encore obtenue l’autorisation de l’agence du médicament (AFSAPS) dans cette indication.
botox ride de la patte d'oie avant
botox ride de la patte d'oie après
Avant traitement par Botox (Vistabel®)
Après traitement par Botox (Vistabel®)

Bibliographie

1. Carruthers J. Carruthers A. Using Botulinum Toxins Cosmetically : A Practical Guide. London: Martin Dunitz, 2003
2. Carruthers A. Carruthers J. Cohen J. A prospective, double-blind, randomized, parallel- group, dose-ranging study of botulinum toxin type a in female subjects with horizontal forehead rhytides. Dermatol Surg 2003; 29: 461-7.
3. Carruthers J. Carruthers A. Aesthetic botulinum A (botox) toxin in the mid and lower face and neck. Dermatol Surg 2003; 29: 468-76.
4. Lowe NJ. Lask G. Yamauchi P et al. Bilateral, double-blind, randomized comparison of 3 doses of botulinum toxin type A and placebo in patients with crow’s feet. J Am Acad Dermatol 2002; 47: 834-40.
5. Carruthers J. Carruthers A. Botulinum toxin (botox) chemodenervation for facial rejuvenation. Facial Plast Surg Clin North Am 2001; 9: 197-204, vii.
6. Blitzer A. Binder W. J. Current practices in the use of botulinum toxin A in the management of facial lines and wrinkles. Facial Plast Surg Clin North Am 2001; 9: 395-404.
7. Carruthers A. Langtry J. A. Carruthers J. et al. Improvement of tension-type headache when treating wrinkles with botulinum toxin A injections. Headache 1999; 39: 662-5.
8. Matarasso S. L. Complications of botulinum A exotoxin for hyperfunctional lines. Dermatol Surg 1998; 24: 1249-54.
9. Lowe N. J. Botulinum toxin type A for facial rejuvenation. United States and United Kingdom perspectives. Dermatol Surg 1998; 24: 1216-8.
10. Heckmann M. Ceballos-Baumann A., Schaller M.et al. Botulinum toxin A in dermatology. Hautarzt 1998; 49: 87-90.
11. Goodman G. Botulinum toxin for the correction of hyperkinetic facial lines. Australas J Dermatol 1998; 39: 158-63.
12. Carruthers J. Carruthers A. The adjunctive usage of botulinum toxin. Dermatol Surg 1998; 24: 1244-7.
13. Carruthers A. Carruthers J. Clinical indications and injection technique for the cosmetic use of botulinum A exotoxin. Dermatol Surg 1998; 24: 1189-94.
14. Carruthers A. Carruthers J. History of the cosmetic use of Botulinum A exotoxin. Dermatol Surg 1998; 24: 1168-70.
15. Carruthers A. Carruthers J. Cosmetic uses of botulinum A exotoxin (botox). Adv Dermatol 1997; 12: 325-47; discussion 4

BOTOX® et Vistabel® sont des produits et marques déposées du laboratoire Allergan, Inc.